Protestations, à Sidi Bouzid, suite à l'invalidation de plusieurs listes d'Al Aridha

Protestations, à Sidi Bouzid, suite à l'invalidation de plusieurs listes d'Al Aridha

(TAP) - Des habitants de la ville de Sidi Bouzid (centre) sont descendus jeudi soir dans la rue pour protester contre l'invalidation par l'ISIE de plusieurs listes de la pétition populaire "Al Aridha", présidée par Hachmi Hamdi, originaire de la région.

Les manifestants ont incendié des pneus et dressé des barrages dans les rues et les artères de la ville. Des protestataires se sont rassemblés devant le siège du mouvement Ennahdha dans la région et le siège du gouvernorat, a constaté le correspondant de l'Agence TAP.

Des actes de destruction et de pillage ont également ciblé le siège de la municipalité dont les équipements ont été détruits.
 
L'ISIE avait annoncé plutôt dans la soirée lors d'une conférence de presse l'invalidation des listes d'Al Aridha à Tataouine, Sfax1, Jendouba, Kasserine et Sidi Bouzid et France2.
 
En réaction à cette décision, Hechmi Hamdi a annoncé sur la chaîne Al Mostakilla, dont il est le propriétaire, le retrait des listes de "la pétition populaire" de l'Assemblée Constituante.

Laissez un commentaire