Procédures RH archaïques à la GIZ Tunisie

Procédures RH archaïques à la GIZ Tunisie

La Coopération Allemande, connue sous le nom de GIZ, en Tunisie intervient dans plusieurs secteurs économiques du pays à savoir l'eau, le développement durable, l'employabilité, la bonne gouvernance, la décentralisation... pourtant ses procédures RH sont du moins les plus archaïques dans le pays.

 En effet, l'équipe Tunisie News a essayé de rejoindre le département RH de ladite organisation via téléphone, courriel électronique et même la page Facebook. Après de longues minutes à attendre sur leur répondeur automatique, une opératrice prend l'appel pour écouter notre réclamation : Nous voulons savoir pour quelle raison y a-t-il une seule voie de candidature pour une offre d'emploi publiée tout récemment?, l'opératrice ne disposant pas d'une information claire du département RH nous renvoit vers ledit service... ça sonne et ça sonne sans aucune réponse.

Nous choissons de renouveller la procédure, cette fois-ci avec un message Facebook sur leur propre page : l'équipe veut savoir pourquoi devrons-nous envoyer des documents légalisés, des copies conformes à l'original des attestations de travail et des diplômes... alors que de un, nous vivons dans l'ère de l'Internet et toutes les organisations disposent d'adresses courriels électroniques. Et de deux, il existe un système d'archivage de données propre à celui de la GIZ où ils peuvent se référer pour consulter les anciennes candidatures et se contenter juste de faire la mise à jour pour la nouvelle offre.

La réponse, cette fois, vient avec un ton agressif :

 

Personne ne sait jusqu'à l'instant pourquoi faut-il légaliser ses documents, les conformiser, manuscrire la lettre de motivation, citer au minimum trois (3) références professionnelles... pour qu'après sa candidature soit rejetée!

Des frais de légalisation et de conformité municipales + des frais de Rapide à chaque nouvelle candidature parce que le département RH de la GIZ refuse catégoriquement de consulter ses archives, de développer ses procédures RH et de ne pas s'aveugler quant aux moyens dans sa disposition pour adapter une stratégie encourageant à l'embauche.

Il est vrai que d'autres candidats par le passé s'étaient plaints de la lourdeur des procédures RH de la coopération Allemande. Certains l'avaient même accusé de recruter à travers des recommendations en interne et du copinage alors qu'elle publiait publiquement ses offres d'emploi et fait croire au marché de travail Tunisien que le mérite est le seul moyen de recrutement! Mais jusque là, nous n'en étions pas convaincu. Certains candidats peuvent être tout à fait loin des services d'accès municipaux pour préparer leurs dossiers de candidatures. D'autres, touchés par le fléau du chômage économiseraient les frais de constitution du dossier pour leurs propres dépenses au lieu de les donner bénévolement moyennant la légalisation et la conformité. La GIZ est intransigeante là-dessus : Nous vous prions de respecter le processus sinon votre candidature ne sera pas acceptée.

Autant vous le dire, la GIZ peut s'impliquer dans plusieurs projets de développement dans le pays à sa guise. Néanmoins, si elle n'humanise pas son relationnel et sa stratégie RH, elle restera bien loin des attentes professionnelles en Tunisie. Notre expérience avec l'organisation ne s'était pas bien terminée. En tant que fervents défenseurs des droits et des libertés, nous avons bien tenu à vous communiquer le contenu de l'échange infructueux. Certainement, il reste beaucoup à faire, en particulier au niveau de la protection des employé(e)s Tunisien(ne)s en Tunisie!

Laissez un commentaire