Abus envers les aînés: la coroner en chef du Québec en eaux troubles

Abus envers les aînés: la coroner en chef du Québec en eaux troubles

L'Association québécoise de défense des droits des personnes retraitées (AQDR) demande la démission de la coroner en chef du Québec, la Dre Louise Nolet, sous prétexte que celle-ci fait preuve de négligence dans sa gestion des dossiers d'abus envers les aînés.

L'AQDR demande même au Protecteur du citoyen d'ouvrir une enquête sur les agissements du Bureau du coroner.

«La coroner a le mandat de nous protéger en faisant des enquêtes sur les morts évitables. Elle ne remplit pas sa tâche», plaide le président de l'AQDR, Louis Plamondon.
Ce dernier a rappelé qu'en janvier, la Commission des droits de la personne a jugé la loi du coroner «discriminatoire» envers les aînés hébergés. Cette loi prévoit en effet que tout décès d'enfant survenant dans une garderie ou de détenu survenant en prison doit être déclarée au bureau du coroner. Mais les décès d'aînés hébergés n'ont pas à être déclarés. Une situation jugée discriminatoire par la Commission, qui a demandé que la Loi soit modifiée pour obliger les Centres d'hébergement et de soins de longue durée (CHSLD), les ressources intermédiaires et les résidences privées à déclarer tout décès au coroner.
Or depuis cet avis, rien n'a été fait, déplore M. Plamondon.
De plus, tout médecin qui constate un décès et qui soupçonne que cette mort est survenue dans des circonstances obscures a le devoir de la signaler au coroner. «Mais au cours des dernières années, c'est nous, l' , qui a dû signaler plusieurs décès, parce que personne ne l'avait fait!» dénonce M. Plamondon. Ce dernier rappelle que la Loi autorise la coroner en chef à donner des amendes à quiconque néglige de déclarer un décès suspect. Des amendes pouvant aller de 125 $ à 6075 $ dollars peuvent être versées. «Mais de l'aveu même de la coroner, aucune de ces amendes n'a jamais été versée! La coroner en chef ignore sa propre loi et permet l'impunité face aux décès obscurs ou violents des personnes âgées», affirme M. Plamondon. Plus de détails à venir.
 
Source: Cyberpresse.ca

Laissez un commentaire