Ensemble au soutien de l'autisme

Ensemble au soutien de l'autisme

Quand les premières notes joués sur un violon par Mohamed Hedi Said, un adolescent de 16 ans, ont rebondit dans la salle principale du Musée archéologique de la ville d'El Jem, une forte émotion a fait vibrer les cœurs de tous les présents, en commençant par monsieur Menzli Mohamed Chaabani, Maire de la ville, qui à coupé le ruban bleu à l'entrée, ainsi que Madame la député Leila Oeslati Bouslah, à ses côtés.

Mais au coin d'œil de plusieurs personnes, y compris certains touristes expressément arrivées pour l'occasion, des larmes ont brillé à la lumière bleu qui a éclairé, samedi 20 mai, la mosaïque romaine « Les Neuf Muses », datant du troisième siècle après Jésus-Christ.

Le jeune Mohamed Hedi Said au violon : un inédit "son et lumière" en bleu pour une Tunisie au soutien de l'autisme.

Une ambiance magique, surnaturelle a enveloppé ce site consacré aux vestiges tunisiennes, célébrées avec cette manifestation organisée pour la fête de clôture du mois du Patrimoine et au soutien de l'autisme. Dans une des salles de la Maison d'Africa, l'une des plus riches demeures aristocratiques mises au jour dans la Tunisie, comme le prouvent la somptuosité et le caractère exceptionnel des mosaïques qui ornaient les sols de cette résidence, les enfants autistes de quatre diverses associations du Sahel, accompagnés par leurs familles, ont passé une après-midi de jeux et divertissements. Les chambres et le jardin de cette vaste demeure, reconstituée dans un contexte hautement historique et à vocation didactique, ont vibré  à nouveau grâce à l'ambiance crée par la Troupe "SAFA", dont la voix d'un enfant s'est levé haute et brillante. Les divers ateliers de « Mosaïque adaptée » (la taille des tesselles permettant la manipulation par les enfants autistes; tesselles en papier carton, déchets de bois, patte de verre, etc. ) ont amusé les enfants et aussi les adultes qui les ont aidé à réaliser leurs ouvres artistiques aussi de poterie et de coloriage. Une fête très réussie  qui a permis aux plus petits des se défouler dans une ambiance d'animation enrichie par un goûter et beaucoup de cadeaux pour tous, grâce à la générosité des sponsors!

Cette art-thérapie a rendu le Musée archéologique d'El Jem très "vivant" et les cris de bonheur de tous les enfants, pas seulement ceux porteurs de handicaps inscrits aux associations ATAS et UTAIM d’El Jem, ainsi que ATPSM-Les Colombe 3 de Mahdia et Centre Abderrahman des Handicapés de Teboulba, ont crée un brouhaha joyeux.
 
Cette manifestation a été organisée par deux associations : ''Centre Hippique Mahdia'' qui s'occupe, entre autres, de zoothérapie pour les porteurs d'handicaps, en particulier pour les enfants autistes et ''FOOD -Forum de Développement & Démocratie'' à l’origine de cette initiative.
Cette manifestation fait partie intégrante de l'événement international BLUE CONNECTION, un conteneur de manifestations qui compte à ce jour une trentaine de participants sur tout le territoire italien, mais aussi des adhérents solidaires en Croatie, au Maroc, en Tunisie et au Brésil. Diverses activités ont déjà eu lieu tout au long du mois d'avril, dans une grande kermesse promue par les médias et partagée sur les réseaux sociaux. BLUE CONNECTION représente donc un pont entre la Tunisie et l'Italie, un message de solidarité, au profit des enfants autistes tunisiens.
 
"Musée en Bleu" a été, avant tout, une manifestation pour sensibiliser à l’autisme. Une occasion pour éliminer les préjugés qui, pour les personnes touchées, représentent le principal obstacle à l'intégration dans la communauté, en offrant en échange une inclusion totale, y compris celle de la famille.
 
L'objectif de cette manifestation a était donc celle de sensibiliser la société civile et politique au sujet de l'autisme et les autorité locales présentes ont promis, dans le plus bref délais, d'établir un calendrier de rencontres aux sujets sollicités. Parmi les quels: ne plus considérer l'autisme comme une "maladie mentale", évaluer un calendrier différent de celui scolaire pour les centres des handicapés qui ne comporte pas des coupure de traitements et de prise en charge, fournir plus de moyens mis à disposition pour permettre aux personnes en situation de handicap d’avoir une vie digne en incluant la notion de discrimination sur la base du handicap dans la lois déjà existante, réduire les très nombreux obstacles à chacune des étapes de la vie d'un autiste, qu’il s’agisse de l’accès aux soins, à l’école, à une formation adaptée et de qualité, ou à une vie de famille convenable bien au delà de l'enfance.
 
« Nous souhaitons un plan de sensibilisation du grand public à la participation sociale et à l'intégration scolaire des personnes autistes - souligne Gabriella Incisa di Camerana, présidente de l'association Centre Hippique Mahdia - et ce aussi grâce à des interventions des médias, pour la construction d’une citoyenneté pleine, construite sur le respect des droits humains universels et sur la prise en compte de la diversité intrinsèque aux êtres humains, sans aucune discrimination d’aucune sorte, tout en renforçant la protection des droits des personnes atteintes de déficience mentale, psychosociale et/ou intellectuelle - tout en rappelant que - Il est important de faire connaitre l'article 62 de la Loi n° 2016-78 du 17 décembre 2016 concernant la déduction de la base imposable de la totalité des dons et subventions effectués au profit des associations de promotion des personnes handicapées».
 
Le gouvernement Tunisien devrait abroger, en outre, la loi sur la tutelle et la curatelle et la remplacer par la prise de décision assistée afin de protéger les libertés et l’intégrité des personnes handicapées principalement les personnes ayant un handicap mental/ une déficience intellectuelle et également assurer leur protection face au harcèlement, à la violence et à la maltraitance familiale et/ou institutionnelle. Des mesures nécessaires pour une application réelle de cette stratégie d’intégration scolaire, garantissant l’accès de tous à l’éducation, et notamment des enfants autistes sont à envisager, notamment celles pour l’allocation des ressources financières nécessaires.
 
«L’Etat, et en particulier le ministère de l’éducation, devrait notamment renforcer la formation, initiale et continue, des enseignants et développer des systèmes effectifs de coordination des divers intervenants autour de projets individualisés - confie Thamer Aloui, président de l'association FODD- Forum de Développement & Démocratie - Nous souhaitons promouvoir, au futur, des actions conjointes similaires aussi avec des partenaires étrangers». 
 

Monsieur Menzli Mohamed Chaabani, Maire d'El Jem et Madame la député Leila Oeslati Bouslah accompagnés par Thamer Aloui ( président FODD- Forum de Développement & Démocratie), Anissa Gam (psychologue auprès du Centre Abderrahman des Handicapés de Teboulba) et Nadia Zarrouk (directrice de l'ATPSM - Les Colombe 3 de Mahdia )

 
Et de l'autre côté de la Méditerranée, BLUE CONNECTION à su relier en contemporaine la ville italienne de Casorate Sempione, en Lombardie, et celle tunisienne de El Jem, dans le gouvernorat de Mahdia.
Les promoteurs de cette double manifestation on été, du coté italien, les Lions Club Rescaldina Sempione, Lions Club Busto Arsizio Lombardia et Lions Club Castello Visconti di San Vito qui ont organisé un intermeeting au titre plus que significatif : "LES LIONS POUR L'AUTISME".
Une table ronde auprès de l'Écurie A.S.D. San Gallo, un centre affilié CSENequitatione, qui représente le secteur équestre du CSEN. Le CSEN (Centre Sportif Educatif Nationale) qui est le premier organisme de promotion sportive et sociale reconnu en Italie par le CONI (Comité Olympique Nationale Italien) a exprimé la volonté d'entamer un protocole d'accord avec l'association sportive "Centre Hippique Mahdia" pour des futures coopérations et collaborations. Avec ses 1.700.000 associés, ses 13.400 centres affiliés et ses 2.000 organisation pour le sociale et le temps libre, le CSEN s'occupe de la promotion sportive et de la formation pour plus de 150 disciplines dans le domaine sportif. 

"LES LIONS POUR L'AUTISME" au club hippique A.S.D. San Gallo en Italie

Laissez un commentaire