LE PUZZLE DE L'AMOUR : LES CHEVAUX DEVIENNENT LE LIEN ENTRE AUTISME, SENSIBILISATION ET INTEGRATION FAMILIALE.

LE PUZZLE DE L'AMOUR : LES CHEVAUX DEVIENNENT LE LIEN ENTRE AUTISME, SENSIBILISATION ET INTEGRATION FAMILIALE.

Ce fut une journée de rêve, avec un spectacle équestre, où les personnages de contes de fée ont amusé et fasciné près d'un millier de personnes : enfants, adolescents et adultes venus de tous bords et provenant des différentes écoles de la ville de Tarante et de plusieurs centres de réadaptation de la région des Pouilles, dans le sud-est de l'Italie.

Cette manifestation éblouissante s'est tenue au centre hippique "Riding Club Monticchio" suite à l'appel de Gabriella Incisa di Camerana, présidente de l'association "Centre Hippique Mahdia" qui a organisé BLUE CONNECTION, l'événement international au profit de l'autisme. Ses amis Titti Baccaro et le cavalier de Haute École Angelo Macripò, ont créé cette magie grâce à des chevaux qui ont dansé pour lutter contre toutes les formes d'isolement communicationnel et donner un sourire à tous les spectateurs présents y compris les autorités locales, dont madame Gabriella Ficocelli, responsable des services sociaux de la ville de Pulsano, qui a dit à ce propos:  « Aujourd'hui, nous avons écrit une autre belle page dédiée à la socialisation des personnes atteintes d'autisme. Nous avons ajouté une pièce au puzzle du projet international BLUE CONNECTION, parrainé par les services sociaux de la ville de Pulsano. Avec les nombreux amis de l'administration sanitaire locale (ASL), du Bureau du Territoire Régional (UTR), des associations, des écoles, des centre d'accueil, des familles et des enfants, nous étions ici, en plein air, pour se serrer dans une grande étreinte formée par la famille sociale, notre communauté.  Ensemble, nous pouvons réaliser de grands projets ! »

Le cavalier Angelo Macripò et ses chevaux de Haute École 

Et à l'autre bout de l'Italie, dans la féerique corniche du château du Valentino, situé sur les rives du fleuve Pô, une des résidences de la maison royale de Savoie, inscrite sur la Liste du patrimoine mondial de l'humanité établie par l'UNESCO, le bruit des sabots d'un attelage à 6 chevaux, avec bandages et bonnets bleus, a résonné en écho synchronisé sur le pavé de la cour d'entrée. Sur le "break", une voiture hippomobile à quatre roues, la maire de la ville de Turin, capitale de la région piémontaise, Mme Chiara Appendino, accompagnée par son mari et son enfant, a pris place à coté de l'organisatrice de cette manifestation "Chevaux au Château", Mme Letizia Frosi, dans les sièges passagers, en vis-à-vis.

Sur le siège, assez haut, le meneur Paolo Vicario a conduit ses passagers dans un voyage dans le passé, chargé de charme et d'émotion jusqu'aux ballons de baudruche bleus, strictement biodégradables, qui ont été lâchés dans un ciel clair aux couleurs estivales, par les mains d'une petite fille.

Photo de gauche : la maire de la ville de Turin, Mme Chiara Appendino avec Paolo Vicario et son fils, jeune promesse de l'équitation italienne.

Photo de droite : le moment de l'envol des ballons bleus en honneur des enfants autistes du Sahel tunisien.

« Mon rêve était d'amener un attelage princier dans ce château qui abrite la faculté d'architecture de l'École Polytechnique de Turin - nous confie Mme Gabriella Incisa di Camerana - et j'ai pu le réaliser grâce aux promoteurs de cette manifestation et en particulier à Paolo Vicario, cocher connu pour ses prouesses et ses défis à l'attelage avec un tir libre de 18 chevaux sans palonniers, ce qui représente un vrai record avec ses 34 mètres d'équins et d’hippomobile et ses 40 kg de guides ! » 

Paolo Vicario, moniteur CSENequitazione.

BLUE CONNECTION, l’événement international conçu par l'association sportive "Centre Hippique Mahdia" pour célébrer la Journée Mondiale de Sensibilisation à l'Autisme, a continué bien au-delà de l'après-midi d'hippoloisirs, le dimanche 2 avril, où plus de 400 enfants se sont défoulés dans les divers ateliers proposés par l'écurie du même nom située dans la zone touristique de Mahdia.

En effet, l'ambitieux objectif  de Mme Gabriella Incisa di Camerana, présidente de cette association,  était de rassembler un grand nombre de participants aussi différents que possible, mais tous réunis sous l’égide de la  "couleur bleu", la couleur de l'autisme. Parallèlement à cet événement, plus d'une trentaine de manifestations ont été organisées sur tout le territoire italien, auxquelles ont aussi adhéré des personnes solidaires originaires de la Croatie, du Maroc, de la Tunisie et du Brésil. Ces manifestations, qui ont connu beaucoup de succès et une large envergure, se sont tenues tout au long du mois d'avril, dans une grande kermesse promue par les médias et partagée sur les réseaux sociaux. Nombreuses aussi ont été les autorités présentes sur les lieux des événements. Elles ont beaucoup apprécié et salué les efforts déployés pour cet événement de sensibilisation à l'autisme, à la diffusion de la zoothérapie et à l'intégration familiale. A Palerme, quand le hennissement des chevaux de Mahdia a résonné, amplifié par le micro, dans le centre "Riders Club" pour saluer les Siciliens venus assister à la manifestation organisée par Isabella Alioto, psychologue et psychothérapeute ANIRE, c’est cette connexion entre deux pays et deux mondes qui a donné sens à cette journée de sensibilisation aux couleurs mondiales et aux projets colossaux.

Pour la troisième fois, Mme Alioto a renouvelé ses liens d'amitié et de collaboration avec le Centre Hippique Mahdia en lançant quantité de projets futurs qui ont bien été soulignés par S.E. Farhat Ben Souissi, Consul de Tunisie à Palerme, dont la présence a honoré tous les organisateurs de l’événement.

Isabella Alioto, hippothérapeute A.N.I.R.E. avec S.E. Farhat Ben Souissi, Consul de Tunisie à Palerme

Des jumelages pour la formation et le sport, dans le cadre de coopérations internationales, ont aussi réalisés avec OIPES-ENGEA, des organismes italiens qui se sont coordonnés pour mettre à jour le projet BLUE CONNECTION.

La présentation de l’opération "Oltre l'ostacolo" (trad. : Au-delà de l'obstacle), dont le but est l’intégration des porteurs de handicap à travers le sport, a été ajoutée à cet événement international. Dédié aux enfants autistes de la région du Sahel, ce projet a animé le BLUE CONNECTION dans sept centres associés, dont un à Umago, en Croatie.

 

« Mais le moment le plus émouvant de cet événement, dont la préparation a pris presque cinq mois, a été une samba composée et lancée via YouTube spécialement pour nos enfants du Sahel - réplique Mme Incisa di Camerana -  dont l'auteur est un collaborateur de l'association Para Ti au Brésil, lui aussi porteur d'un handicap physique. Ces paroles, qui m'ont profondément touchée, sont le meilleur résumé de cet événement qui a été réalisé grâce "aux cœurs bleus" de tous mes amis qui y ont participé avec beaucoup d'amour, et que je remercie infiniment ».

"Ils m’appellent l’autiste, mais ça ne me dérange pas

Je suis optimiste, et c'est ça qui me donne de la force

En haut d'une tour, mon étoile se trouve là-haut

Je ne laisse rien toucher mon estime de moi

Je joue au football et je marque des buts que même Messi ...

Je suis comme un ancien et je sais tout ce qui se passe

Je peux être un artiste, un journaliste et beaucoup plus,

Être capoeiriste et pratiquer les arts martiaux

Je suis futuriste et je ne regarde pas derrière moi

Ma meilleure conquête est d'avoir les mêmes droits... "

 

 

Samba composée par Ivan dit "Chocolat", un collaborateur de l'association Para Ti au Brésil Photo @mvillone

 

Laissez un commentaire