BLUE CONNECTION : La couleur de l'autisme

BLUE CONNECTION : La couleur de l'autisme

Si le bleu est la couleur de l'autisme, son symbole est une pièce d'un puzzle, car elle represente l'intelligence "différente" qui a besoin de toutes les autres pièces pour donner un sens à ce qu'elle est et, à son tour, elle est essentielle pour la mosaïque dans son ensemble parce que, paradoxalement, la société a besoin de décoder le phénomène “autisme” non seulement pour s'organiser d'une manière plus efficace, mais aussi pour mieux se comprendre.

Les différents participants à cet événement, les pièces de ce puzzle virtuel, qui seront opérationnels et solidaires tout au long du mois d'Avril, sont réunis dans une seule affiche, dont la partie figurative est une élaboration personnelle de plusieurs toiles du cubiste français Fernand Léger, connu par sa passion pour le cirque Medrano, de la famille Casartelli, une grande dynastie d'artistes dont les racines remontent au 1873.

 
"Cirque est la lithographie de Fernand Léger, créé par l'artiste en 1950 à la demande de Tériade, un des plus grands éditeurs d'art du XXe siècle. Fasciné depuis l'enfance par l'univers du  «chapiteau», l'artiste nous invite à un voyage dans lequel les costumes brillent sous les projecteurs et les numéros du cirque se succèdent dans un brouhaha de sons. Traversée par les corps souples des acrobates, la piste enchante le peintre qui entrevoit une image emblématique du grand spectacle de la vie moderne.
Le Cirque Medrano a été surnommé par Léger "le pays des cercles en action". L'analogie sphérique entre la piste et la terre est une métaphore proposée par les artistes du cirque pour comprendre notre époque moderne. Le spectateur se retrouve immergé dans un spectacle total où règnent la vitesse, l'excitation et la beauté des corps touchés par la lumière et les sons. Suite à la civilisation industrielle, aux nouveaux divertissements et à la  reproduction mécanique (photographie, cinéma), certains artistes, portant sur le thème du cirque, essayent de traduire les enjeux d'une mutation du regard et la relation avec le corporel. Le "cirque",  source d'inspiration pour l'art moderne et précurseur du divertissement de masse est le total abbandon de la gravité, souligné par l'envol des corps  et la représentation d'un autre monde où la réalité se transforme volontairement.
 
Dans ce monde fantasmagorique tous les enfants seront transportés, pas seulement ceux avec l'autisme, avec un PONYDAY©, intitulé "On va danser" dans lequel les différentes activités de groupe basés sur le jeu, permettent d'apprendre par soi même, d'une façon amusante et passionnante, avec un animal adapté à la taille des enfants, sans risque de blocs ou des craintes. Tous les ateliers de Musicothérapie, de Dansethérapie, de Zoothérapie et de DIY-Costumisation seront animés et coordonnés par des professionnels locaux. Dans une ambiance festive teintée de bleue, les enfants réaliseront des chorégraphies à pied et en selle à leurs poneys, tout en maniant des foulards et divers instruments à percussion. Car la danse est un puissant moyen d'expression pour les enfants autistes, qui peuvent suivre les différents rythmes et ne faire qu’un avec la musique qui les entoure.
En même temps, l'activité médiée par les animaux, outre les bénéfices physiques, perfectionne les compétences telles que l'autonomie, l'autosuffisance, les relations sociales, l'attention et elle stimule la continuité dans l'engagement personel. L'objectif principal est celui de favoriser et d'augmenter, chez l'enfant, une plus grande estime de soi, pour accroitre son assurence et ses motivations personelles d'une façon à lui faire croire dans son  propre potentiel.
 
Pour en savoir plus sur cet évenement qui se déroulera à Mahdia, le dimanche 2 Avril à 14h00, veuillez suivre ce lien : Blue Connection

Laissez un commentaire