Une toile d’une artiste italienne pour les enfants autistes tunisiens

Une toile d’une artiste italienne pour les enfants autistes tunisiens

«Je suis heureuse de pouvoir participer, en quelque sorte, à ton projet, Gabriella, et c’est pour cela que je dédie cette peinture intitulée " PERLE " à tous les enfants autistes, à travers l'art et sa signification. PERLE est un message d'amour au-delà des masques - déclare, dans un message privé a Gabriella Incisa di Camerana responsable du Centre Hippique Mahdia, l'artiste italienne Maria Pia Fransos - La beauté des perles n'a pas d’égal, bien qu'elles naissent dans la douleur. La perle est en effet le résultat d'une huître qui a été blessée par un grain de sable qui l’a pénétrée. Une huître non blessée ne peut pas produire de perles ....

La PERLE est ainsi une blessure guérie à travers l'amour comme tes enfants qui ont trouvé une aide inégalable et immense pour briser, comprendre et transformer les innombrables barrières sociales contre l'autisme.»

L'événement international UNITED COLOURS OF HORSES, qui se déroulera du 10 au 13 novembre à Vérone et Palerme en Italie, en collaboration avec le Centre Hippique Mahdia en Tunisie, représente un moment privilégié pour informer et éduquer le public sur l'autisme, pour diffuser  la zoothérapie et pour assurer l'intégration sociale des différents porteurs d'handicaps et, en particulier, pour  ceux qui sont atteint du trouble du spectre de l'autisme (TSA).

Telle une pierre lancée dans l'eau qui produit  des ronds, des ondes circulaires concentriques, ce message a dépassé les milieux des opérateurs de la santé et de l'éducation pour se propager ailleurs.
Parmi les nombreuses offres d'aide et de soutien, un tableau de  l'artiste italienne Maria Pia Fransos,  devient à titre d'honneur le symbole de cette manifestation où les enfants, tunisiens et italiens unis par un pont du cœur,  auront la possibilité d'interagir avec les animaux, en selle et à pied, dans un jeu de masques à découper, à peindre et à réaliser sur place. 
 
Le masque est un objet très utilisé dans certaines approches psychothérapeutiques et ce parce qu’il constitue un composant comportemental important qui permet aux enfants atteints de troubles du spectre de  l'autisme  d'interagir avec d'autres enfants dans un contexte ludique. Ainsi, c'est pendant la phase de développement du jeu symbolique (faire semblant) que les difficultés des enfants avec autisme remontent en surface. Certains enfants peuvent apprendre ces jeux, mais ce n'est pas aussi évident que chez les enfants ordinaires. Il est difficile pour les enfants qui ont de l’autisme donc de faire semblant! 
 
 
Maria Pia Fransos est un designer et concepteur, qui préfère l'aquarelle et les techniques mixtes pour créer  des toiles particulièrement évocatrices de maintes thématiques, des images transparentes, qui sont mélangées comme des couleurs pour mettre en valeur la beauté et la magie de l’art. Elle a été très touchée par l'engagement envers les enfants autistes résumé en d’innombrables activités conçus et faits au  Centre Hippique Mahdia. «Sa peinture purifie l'œil parce qu’elle invite à la contemplation, car elle crée virtuellement la main, le cœur et car elle respecte le concept d'équilibre universel auquel chaque créature appartient - souligne Andrea Domenico Taricco, critique d'art à propos de l'activité créatrice de Maria Pia Fransos, visant une recherche esthétique et picturale et se consacrant à la narration directe et précise d’un journal extrapolé à partir de contextes abstraits et riches en temps réel filtré par un cristal clair. Une peinture très personnelle, sans la recherche forcée d'une originalité obligatoire, mais, toujours avec la modestie d'un artiste qui, en concurrence constante avec lui-même, poursuit son chemin avec persévérance et détermination.»
 
«Je sais qui je suis quand je me suis levée ce matin, mais depuis lors, je dois être changée plusieurs fois- en citant  Alice au pays des merveilles, l'artiste italienne poursuit - Mes œuvres ont tendance ont une sorte de mimique, comme si elles étaient des formes musicales et la synthèse de la matière et du geste ". 
Ses œuvres si singulières, qui sont exposées en permanence à l'Académie des Beaux-Arts de Louxor en Egypte et au Musée des Sciences Naturelles de Turin, ont trouvé maintenant une place aussi à Mahdia et vont se propager sur toute la Tunisie.
 
Pour plus s'informations sur cet événement et visualiser le progrmme complet, veuiller suivre ce lien

Laissez un commentaire