Le sénat français (aux mains de la gauche) votent le droit de vote aux étrangers...L'assemblé nationale (aux main de la droite) dira non !

Le sénat français (aux mains de la gauche) votent le droit de vote aux étrangers...L'assemblé nationale (aux main de la droite) dira non !

Ils partent les premiers, au boulot, avec le premier métro, pour aller bosser dans les hôtels parisiens, pour un salaire de misère.

"Etranges étrangers.." comme disait mon pote PREVERT.
Ils envoient leurs enfants à l'école, au collège, à l'université.
Ils paient leurs impôts comme les Gaulois, leurs taxes d'habitation, leurs taxes professionnelles, parce que certains et même beaucoup ont crée leur entreprise en France. Ils paient la tva.
Ils font partie de la France.
Ils auraient donc le droit de voter aux élections locales, le droit à la parole pour le nouveau collège où dispensaire.
Eh bien non. La droite, l'extrême-droite dit NON.
Sarko dans la campagne présidentielle de 2007 avait dit: "Ok, les étrangers auront le droit de vote au plan local."
Aujourd'hui, il dit non.
Faux-cul!
Il veut plaire à Marine la fille de l'autre Jean-Marie.
En Europe, beaucoup de pays leur accordent depuis longtemps le droit de vote au plan local.
Et alors?
"Ils n'ont qu'à demander la nationalité française!"
Toujours des raisonnements d'abrutis, de coincés, de xénophobie galopante pour ne pas accorder ce vote.
C'est marrant, les Tchèques, Roumains, Bulgares, racistes avec les ROMS,, seraient les bienvenus, eux.
Bon, reste La solution: l'arrivée de la gauche au pouvoir, dans 5 mois.
Elle aura une majorité au Parlement et au Sénat.
Mitterrand disait: "IL FAUT DU TEMPS AU TEMPS!"
Allez, en mai, il fera jour, à nouveau.

Laissez un commentaire